Add to favourites
News Local and Global in your language
19th of October 2018

Internet



Clip OS : l'Anssi ouvre son système sécurisé à tous les contributeurs

L'agence de sécurité part sur de nouvelles bases avec Clip OS 5, dernière mouture en date d'un système sécurisé lancé en 2005. En ouvrant son alpha à tous, elle compte sortir son outil de l'administration mais maintient son but : séparer les activités triviales des plus sensibles, en partant du cœur du système jusqu'à l'interface utilisateur.

L'agence de cybersécurité française, l'Anssi, ouvre le développement de son système d'exploitation « durci » Clip OS 5. En avril, elle annonçait l'ouverture de son code, dans le cadre du plan d'action de l'Open Government Project. Utilisé dans l'administration et chez des opérateurs d'importance vitale (OIV) depuis plusieurs années, il est reconstruit de zéro avec cette mouture, initiée il y a un an.

Le système est une des fiertés de l'agence, qui l'expose dans certains événements comme la Nuit du hack. Il était aussi présenté dans une conférence en juin 2015 au Symposium sur la sécurité des technologies de l'information et des communications (SSTIC) de Rennes, où l'agence est chez elle.

Deux environnements, deux versions

Son principe : deux environnements de travail séparés, l'un pour la navigation Internet classique et les opérations banales, l'autre pour obtenir et traiter des documents sensibles. Dans le jargon de l'Anssi, ces deux « cages » sont de niveau « bas » et « haut ».  Cette séparation est au cœur de Clip OS, qui cloisonne tant que possible les processus, en leur retirant tous les privilèges qui peuvent l'être.

Deux éditions sont mises en ligne. D'un côté, la « v4 » historique présentée en 2015, fournie avec sa documentation mais expurgée d'éléments internes à l'administration ou jugés peu intéressants. De l'autre, l'alpha de la « v5 », dont l'Anssi ouvre les portes. Le développement sera (enfin) collaboratif.

« Au départ, le projet n'a pas été conçu pour être open source. On a pris ce virage et pris en compte toutes ces considérations pour la version 5 » nous explique Timothée Ravier, ingénieur à l'Anssi. 

Limiter le danger en séparant les processusRead More




Leave A Comment

More News

TechRadar: Internet news

Latest ITProPortal news

Nouvelles Internet

Dev Pro

TechCrunch » Enterprise

Next INpact – Actualités

PressMyWeb | digital et

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.