Add to favourites
News Local and Global in your language
20th of October 2018

Health



Coincée sur une civière entre deux toilettes

Une femme confie s’être retrouvée sur une civière entre deux toilettes et sans intimité dans une chambre d’hôpital, à Laval.

« Je peux endurer la civière, mais ce que je n’accepte pas, c’est ça », dénonce Francine Matte en montrant du doigt les deux portes de salles de toilette d’où se dégage une odeur nauséabonde.

Après avoir passé la nuit à l’urgence pour une occlusion intestinale, la femme de 62 ans devait obtenir une chambre pour rester à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé. Elle devait passer un autre 24 heures en observation.

Mme Matte avait même signé un document pour une chambre à deux lits, que lui remboursaient ses assurances.

À sa grande surprise, elle est non seulement restée couchée sur une civière, mais le personnel l’a garée entre deux toilettes dans une chambre contenant déjà quatre lits.

Jeudi, en fin de soirée, elle était là depuis 9 h 30 et s’attendait à y passer la nuit.

Pas d’intimité

Même si la civière est entourée de deux rideaux pour donner un peu d’intimité à la patiente, autant le personnel que les autres malades doivent le traverser pour entrer dans la salle de toilette.

Quand elle s’est plainte, Mme Matte affirme qu’une infirmière lui a demandé si elle préférait le corridor.

Elle a beau être satisfaite des soins reçus, elle trouve sa situation déplorable.

Et si elle la dénonce, c’est d’abord et avant tout pour éviter qu’un autre patient ne soit garé à son tour entre deux toilettes et n’endure les odeurs qui en sortent pendant des heures.

Surtout qu’au cinquième étage où elle se trouve, Le Journal a pu dénombrer des lits vides dans quelques chambres.

Désengorger l’urgence

Par courriel, le porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, Pierre-Yves Séguin, répond que « bien que cette situation ne soit pas idéale, les civières de transition sont utilisées pour diminuer le niveau de dangerosité découlant d’un achalandage élevé à l’urgence ».

« Ces civières sont utilisées lorsqu’il n’y a pas de lits disponibles, selon le niveau d’occupation de l’urgence, qui est actuellement à 120 % », poursuit-il.

Les patients sont admis sur une civière transitoire pour moins de 24 heures et avant que le prochain lit disponible leur soit attribué.

Interrogé à savoir pourquoi une civière serait placée entre deux toilettes, le porte-parole n’a pas pu répondre, car il n’avait « pas vu » où était placée la patiente.

Read More




Leave A Comment

More News

Scientific American: Health

MedicineNet Daily News

Santé

Radio-Canada | Santé

Global News : Health

TORONTO STAR | LIFE |

Santé

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.