Add to favourites
News Local and Global in your language
20th of October 2018

Health



Les Forces enquêtent sur 23 cas d’agression

OTTAWA | Les Forces armées canadiennes rouvriront 23 dossiers d’agressions sexuelles d’abord jugés « non fondés » par la police militaire, ont-elles annoncé jeudi.

Cette décision a été prise après un examen interne de tous les dossiers d’agression sexuelle classés sans fondement par la Police militaire des Forces armées canadiennes (FAC) de 2010 à 2016.

Parmi les 179 cas analysés, 113 ont été jugés bel et bien non fondés, c’est-à-dire que l’enquêteur conclut qu’aucun crime n’a été commis. Par contre, 43 avaient été mal classés par rapport aux véritables conclusions de l’enquête menée à l’époque et 23 devront faire l’objet d’une enquête plus poussée.

Enquête journalistique

Les FAC se sont penchées de nouveau sur les dossiers d’agressions sexuelles classés « non fondés » après la publication en 2017 d’une vaste enquête de deux ans menée par le Globe and Mail.

Le quotidien avait recueilli les données de 870 forces policières à travers le pays avant de conclure qu’une plainte d’agression sexuelle sur cinq était écartée parce que jugée sans fondement. Le reportage exposait des failles importantes dans le traitement que font les policiers des plaintes d’agressions sexuelles.

 

Read More




Leave A Comment

More News

Scientific American: Health

MedicineNet Daily News

Santé

Radio-Canada | Santé

Global News : Health

TORONTO STAR | LIFE |

Santé

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.